Académie Okugi Rpg Index du Forum
Académie Okugi Rpg

 
Académie Okugi Rpg Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Sortie : L'orgasmic Suite ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Académie Okugi Rpg Index du Forum -> Village d'Okugi -> Village
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Haruka Okugi
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2010
Messages: 130
Localisation: Bâtiment de la présidence
Féminin Balance (23sep-22oct) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 6 Mar - 21:54 (2011)    Sujet du message: Sortie : L'orgasmic Suite Répondre en citant


-Nous devrions arriver dans une dizaine de minutes à destination. Tu es installée confortablement, Haruka?

Ai avait fait bien attention que je sois entre elle et Maho, à croire qu’elle avait peur qu’une des groupies qui me fixait avec envie m’approche de trop près. Souriant gaiment, je lui répondu en souriant.

- Oui ça va, j’aime voyager dans ce genre de véhicule après tout. La prochaine fois, je veux quand même prendre le bus, je n’y suis jamais monté en y pensant.

Entendant les rires des quatre autres filles, je portais attention à celles-ci qui chuchotaient des choses que je n’arrivais pas à entendre. Décidant de ne pas leur demander de quoi elles parlaient, je me retournais vers Maho qui avait l’air plongé devant le paysage défilant devant ses yeux par la fenêtre.

- Tout va bien Maho ?

Se retournant vers moi en affichant un air gêné, elle baisa la tête en chuchotant quelques phrases incompréhensibles avant de sourire et faire un oui de la tête.

Dix minutes plus tard, nous arrivions à destination. Attendant que tout le monde sortie, je restais à côté d’Ai toujours main dans la main. Une fois tout le monde dehors et le véhicule s’en allant déjà, nous décidions d’entrer dans la boite de nuit qui était bombée comme à son habitude. Saluant le personnel que je connaissais depuis pas mal de temps, je ne fus pas surprise de me faire accueillir par une étreinte du patron de la boite. Un homme raffiné si je puis dire. Il avait une carrure d’ours, mais un cœur tendre. Sous ses airs d’homme colossale se cachait une tendresse inimaginable, l’habit ne fait pas le moine après tout !

- Haruka-Chan ! Cela fait longtemps que tu ne nous as plus honoré de ta présence ! Ce serait-il passé quelque chose ?

De sa voix fort féminine, il accentuait ses gestes à ses paroles. Souriant en voyant le visage crispé d’Ai qui n’avait pas l’air de trouver l’homme « normal », je répondu à mon interlocuteur du mieux que je pouvais.

- Non du tout, j’ai été submergée par de nouvelles étudiantes ces temps-ci à vrai dire. J’ai amené avec moi quelques amies, tu sais nous diriger vers un coin plus calme s’il te plait ?

- Mais bien sur ! Suivez-moi donc !

Suivant l’homme gigantesque, il ne fallut qu’un petit instant pour que nous arrivions dans un coin VIP. Comme je m’y attendais, le design était magnifique. Nous étions dans une pièce entre 4 murs dont l’un d’eux étaient complètement vitré. Nous avions donc ainsi la vue sur la piste de danse qui se trouvait à un niveau plus bas. Meublé de fauteuils en cuirs pour accueillir une dizaine de personnes, une table basse se trouvait à son centre. Nous avions droit aussi à un plasma ou on l’on pouvait visionner la piste de danse et les gens se trouvant dessus. Le reste était assez bien à vrai dire, des plantes, des statues, etc.

Me retournant vers Ai, je déposais mes lèvres sur les siennes quand je fis interrompre par le groupe de filles se trouvant avec nous.

- Haruka-Sama, vous désirez à boire ? Nous allons vous chercher quelque chose !

Avant que je ne puisse répondre quoi que ce soit, les filles partirent en laissant échapper quelques cris hystériques. Rigolant en les voyant ainsi, je vis que Maho n’avait pas suivit les autres pour rester avec nous.

- Nanasaki-San, je vais aller vous chercher aussi quelque chose.

Se penchant poliment, elle s’éclipsa en me laissant seule avec mon amour. Quelle gentillesse de sa part d’avoir penser à la Vice-Présidente ! Me tournant vers mon poussin, je déposais ma main sur sa joue et la caressais doucement.

- On est enfin seule, dis moi … serait-il possible que tu me racontes une histoire ce soir ? J’aime tant quand … Elle finisse si … énergiquement.

_________________

❤ Love is a name, sex is a game. Forget the name and play the game. ❤


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Mar - 21:54 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ai Nanasaki
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2010
Messages: 130
Localisation: Nul part et en même temps partout
Féminin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 7 Mar - 18:12 (2011)    Sujet du message: Sortie : L'orgasmic Suite Répondre en citant

Arrivé devant la boite de nuit, je trainais le pas derrière Haruka avec, à ma suite, le petit groupe de filles hystériques. On ne dut pas attendre longtemps avant qu'un homme de carrure imposante vint nous interpeller. C'était sans grande surprise que je constatais que ce fut le patron de la boite qui, devant repéré Haruka de loin, vint se précipiter à grande vitesse pour faire le lèche-cul. Quand il parla, seul une grimace orna mon visage. C'est pourquoi je détournais la tête en observant la grande masse de gens qui défilaient devant nous. Chaque centimètre de libre était occupé au point que même bouger librement ici serait impossible, comme d'habitude.


-Non du tout, j’ai été submergée par de nouvelles étudiantes ces temps-ci à vrai dire. J’ai amené avec moi quelques amies, tu sais nous diriger vers un coin plus calme s’il te plait ? 


- Mais bien sur ! Suivez-moi donc !


Répondant à la requête de la Présidente, l'homme nous dirigea vers un coin VIP très bien aménagé. Je pouvais entendre dans mon dos, les cris excités de demoiselles nous faisant compagnie aujourd'hui. Ne me retournant même pas, je m'assis à la première place libre qui me tomba sous les yeux, c'est-à-dire un fauteuil noir assez confortable. Attendant qu'Haruka me rejoigne, je ne pus empêcher un soupir quand les voix de plus dérangeant m'interrompirent.


-Haruka-Sama, vous désirez à boire ? Nous allons vous chercher quelque chose !


Attendant que celles-ci partent, je vis que Maho était restée avec nous. Enfin, jusqu'à qu'elle se relève et déclare aussi:


-Nanasaki-San, je vais aller vous chercher aussi quelque chose.


-On est enfin seule, dis moi … serait-il possible que tu me racontes une histoire ce soir ? J’aime tant quand … Elle finisse si … énergiquement.


Détournant mon regard de la jeune femme qui partit me chercher quelque chose, je détaillais Haruka. Ne pouvant pas empêcher un rougissement après ses dires, j'attrapais sa main et la serrai doucement.


-Hmm... Il va falloir que tu m'inspires dans ce cas.


L'attrapant par la taille, je la tirais vers moi jusqu'à ce qu'elle soit bien collée à moi. Déposant ma main sur sa cuisse, je m'amusais à dessiner des formes imaginaires dessus. Mon geste fut pourtant suspendu quand le petit groupe revint avec plusieurs verres bien colorés. Je fus bien surprise par les bons choix de Maho quand elle déclara en déposant un verre de couleur violet devant moi.


-C'est la genièvre violette, j'espère que cela vous convient.


Pour seule réponse, je lui souris amicalement en prenant mon verre. Pendant ce temps, les autres filles s'installèrent autour de la table basse essayant d'engager la conversation avec la Présidente. Prenant une gorgée de ce liquide esquit, je regardais avec curiosité ce qu'Haruka tenait dans les mains.


-Ca a quel gout? 



_________________


Revenir en haut
Haruka Okugi
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2010
Messages: 130
Localisation: Bâtiment de la présidence
Féminin Balance (23sep-22oct) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 7 Mar - 19:27 (2011)    Sujet du message: Sortie : L'orgasmic Suite Répondre en citant


-Hmm... Il va falloir que tu m'inspires dans ce cas.

Commençant son petit manège en caressant ma cuisse avec passion, nos corps étaient collés l’un à l’autre. Avant que je ne puisse lui répondre quoi que ce soit et continuer le jeu qu’elle venait de commencer, le petit groupe de demoiselles arrivaient avec les boissons.

-C'est la genièvre violette, j'espère que cela vous convient.

De la genièvre ? C’est une blague ? Ai n’appréciera pas du tout ce choix. Pour ce qui est de amer, Maho venait de se tromper royalement. Mais avec un peu de change, le gout sucré de la violette arrangera l’alcool …

-Ca a quel gout?

Aie, mauvaise question. Avant que Maho ne puisse dire quoi que ce soit, je pris la parole en attrapant le verre et en le tendant avec un grand sourire à mon amour.

- Goute et tu sauras.

Me retournant vers le petit groupe qui nous fixait bizarrement, je me demandais ce qu’il se passait quand je compris que celles-ci ne savaient pas comment me tendre le verre qu’elles avaient choisi pour moi.

- Haruka-sama, … voici …

Me tendant un verre orange, la jeune fille rougissait de plus belle quand ma main effleura la sienne. Affichant un sourire amical, je goutais le liquide et répondis directement d’un sourire au petit groupe. Des cris hystériques se firent entendre de leurs part pour signaler leurs satisfactions. Mon Dieu, dans quelle monde suis-je donc née ?

- C’est la première fois qu’on arrive a rentrer dans cette boite de nuit, seules les célébrités d’Okugi peuvent avoir une place ici et en plus de ça ! On est dans le salon Vip en compagnie d’Haruka-Sama et Nanasaki-San !

- Oh oui, je me rappelle encore la dernière fois que j’ai voulu venir ici avec mon copain, ils nous ont bloqué à l’entrée !

- Oui quel chance pour nous !

Ecoutant leur échange, je décidais de prendre part à la discussion.

- Comme ça tu as un copain, Mamina-San ?

Avant que la dénommée Mamina ne puisse répondre, une autre fille prit la parole et répondit à sa place.

- Pour tout dire, je dirais plus que ce copain et une copine !

- Alti ! Tu avais promis de garder le secret !

Commençant à bouder dans son coin, seul un rire général éclata en voyant la mine boudeuse de Mamina. Les deux autres filles décidèrent aussi de prendre la parole.

- Mamina a toujours craqué pour les jeunes demoiselles, qu’importe leur rang social à vrai dire ! Je me souviens encore de la boulangère ! Tu étais avec elle ce jour là non, Liza ?

- Oui et je ne vous raconte pas l’horreur ! On est resté dans cette boulangerie plus d’une heure parce que Mamina ne voulait pas partir sans avoir reçu un sourire de la boulangère ! Mais bon, dans le genre fleur bleue, tu n’es pas mal non plus Mahomi !

- Moi ? Fleur bleue ? Non jamais ! Et toi Ai-San, tu ne nous avais jamais dis que toi et la Présidente … Ca fait combien de temps vous deux ? Comment vous vous être rencontrée ?

- Owi ! Expliquez nous !

Toutes se retournèrent vers Ai qui n’avait pas l’air présente, sans doute encore dans la lune. Attrapant sa main en lui servant un sourire amoureux pour la faire reprendre ses esprits, j’attendis de voir sa réaction pour laisser échapper un petit rire cristallin.



_________________

❤ Love is a name, sex is a game. Forget the name and play the game. ❤


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Ai Nanasaki
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2010
Messages: 130
Localisation: Nul part et en même temps partout
Féminin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 7 Mar - 20:30 (2011)    Sujet du message: Sortie : L'orgasmic Suite Répondre en citant

-Goute et tu sauras.


Prenant automatiquement le verre de ses mains, j'y portais toute mon attention. A vrai dire ce n'était pas quelque chose qui satisferait mon palais, c'est pourquoi je le déposais discrètement sur la table sans faire de remarque.


-C’est la première fois qu’on arrive a rentrer dans cette boite de nuit, seules les célébrités d’Okugi peuvent avoir une place ici et en plus de ça ! On est dans le salon Vip en compagnie d’Haruka-Sama et Nanasaki-San !


- Oh oui, je me rappelle encore la dernière fois que j’ai voulu venir ici avec mon copain, ils nous ont bloqué à l’entrée !


- Oui quel chance pour nous !


Laissant le brouhaha de leur conversation se dissiper dans la pièce, je regardais l'écran qui montrait la piste de danse. Comme à son habitude, elle fut bondée jusqu'à éclater. M'adossant au fauteuil, je me demandais s'il y aurait moyen d'avoir un espace sur la piste pour ne pas devoir se serrer de trop avec toute cette masse. Quoi que, après encore quelques verres, je pense que ca ne me dérangera plus...


Bien sur, quand je me décidais de tendre la main pour saisir un verre sur la table, ma deuxième main fut prise en otage par Haruka. Me tournant vers elle, j'ai compris par son rire que j'aurais du réagir à quelque chose, mais dont je n'avais pas trop conscience. Me tournant vers les filles avec un air perdu, je pus voir leurs visages illuminés d'une curiosité et impatience sans égale.


-Je... Veuillez m'excuser, je reviens.


Me relevant, je lançais un clin d'oeil à Haruka. On dirait que c'est elle qui devra expliquer quoi que ce soit à ses groupies. Elles en seront certainement enchantées.


Inspirant profondément, je sortis de cet espace protégé pour arriver de suite dans un couloir remplit. Je savais pertinemment qu'il y avait des toilettes bien réservées aux VIP, mais je voulais faire un tour en bas. Me déplaçant entre les gens, je m'amusais à relooker tout ce petit monde par la même occasion. Arrivée à destination, je m'engouffrai dedans et découvris sans grande surprise qu'ici aussi il y avait énormément de monde, à croire qu'ils avaient plus où se mettre. Regardant tout autour l'envie de sortir de là me prit de court, envie que j'ai suivit sans moindre objection.


Revenue parmi la foule, je me frayais un chemin jusqu'au bar, où je commandai une tequila vite fait. Décidant que je commençais à tarder, j'avalais le liquide mordant d'une traite. Étrangement, je sentais que c'était une grave erreur, mais ne voulant pas m'en préoccuper d'avantage, je remontais jusqu'à la salle VIP. Remarquant qu'Haruka et les autres étaient en pleine conversation, j'arrivais jusqu'à cette dernière et l'enlaçais par les épaules, écoutant ce qui se disait. Enfin, écoutant à moitié, car mon attention fut plus tournée pour taquiner la Présidente, lui tiraillant ses mèches crolées ou encore, frottant ma joue contre la sienne. Un jeu que j'arrêtais pour déclaré d'un air bien trop enjoué.


-Alors, elle raconte quoi ma Présidente? Et comment vous trouvez la soirée, les filles?


Et tout ca avec un grand sourire peint sur le visage. Ca commençait...




P.S.:Je déséquilibre l'arc-en-ciel! ;D

_________________


Revenir en haut
Haruka Okugi
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2010
Messages: 130
Localisation: Bâtiment de la présidence
Féminin Balance (23sep-22oct) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 7 Mar - 21:33 (2011)    Sujet du message: Sortie : L'orgasmic Suite Répondre en citant


- Je ... Veuillez m'excuser, je reviens.

Voyant Ai disparaître après s’être excuser, un silence planait dans l’atmosphère comme si tout le monde présent avait compris qu’elles étaient une gêne pour Nanasaki. Décidant de remettre l’atmosphère à bon ordre, je répondis d’un ton enjoué :

- Elle et sa famille étaient très proches de la mienne depuis longtemps déjà à vrai dire. La première fois que je l’ai rencontré j’avais 8 ans je crois, elle ne m’aimait pas du tout. Elle me prenait pour une princesse hypocrite et moi je la prenais pour un garçon manqué de basses classes à vrai dire.

L’une des filles prit la parole et commenta mes dires avec un air enjoué.

- Je vois déjà Ai avec son air grognon ! Tu ne l’as jamais vue en classe n’est ce pas ?! C’est une horreur ! Elle n’est jamais concentrée sur les dires des professeurs et passe son temps à regarder par la fenêtre ! Ou alors, à faire du bruit en dormant … !

- Mais elle est quand même attentive quand la cloche sonne ! C’est la première dehors aussi !

- Je me rappelle le jour ou elle est sortie précipitamment et a foncé sur notre professeur de physique ! C’était amusant de voir !

- Et alors ? Que c’est-il passé ensuite pour que vous vous soyez rapproché ?

Prenant un instant pour réfléchir à ce que j’allais dire, je croisais les bras en prenant un air songeur.

- Et bien après elle a pleuré en expriment sa jalousie. C’était mignon, mais bon notre entende n’allait pas mieux. Je crois que c’est au fil du temps qu’on a commencé à se rapprocher et aussi à la mort de ses parents à vrai dire.

Le silence retomba dans la salle, mais celui-ci fut de courte durée étant donné que la Vice-Présidente revenait de sa petite balade. Bizarrement son comportement trop enfantin me signalait qu’elle n’avait pas été seulement voir ce qu’il se passait en bas …

-Alors, elle raconte quoi ma Présidente? Et comment vous trouvez la soirée, les filles?

Les filles lui répondirent directement en montrant leurs pouces avec un sourire des plus charmeurs. L’une d’elle se leva en prenant une autre par la main. Les regardant en affichant un sourire, je compris directement que celle-ci partait danser. Lançant un petit « à tantôt », je ne fus pas surprise de voir les autres s’éclipser en prenant Maho qui était restée silencieuse à nous observer depuis là tantôt. Sa réaction me surpris quand elle refusa de partir avec les autres.

- Pourquoi ne te joins-tu pas aux autres ?

- C’est mon devoir en tant que votre domestique de rester auprès de vous Ojou-Sama.

- Mais nous sommes entre amies aujourd’hui, Maho-Tan.

- Cela n’a pas d’importance.

Restant silencieuse un moment en sachant que je n’aurai pas le dernier mot sur cette discussion, je me retournais vers Ai qui me regardait toujours avec son air débile sur le visage.

- Tu sens l’alcool, qu’as-tu bu pour être si vite … primitive ?





PS : Il est de retour ;D Mais bon, c'est le dernier xD
_________________

❤ Love is a name, sex is a game. Forget the name and play the game. ❤


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Ai Nanasaki
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2010
Messages: 130
Localisation: Nul part et en même temps partout
Féminin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 8 Mar - 15:36 (2011)    Sujet du message: Sortie : L'orgasmic Suite Répondre en citant

Recevant une réponse positive de la part du petit groupe, je les vis partir une à une. Surement pour danser à un peu parmi toute cette foule.


-Pourquoi ne te joins-tu pas aux autres ? 


- C’est mon devoir en tant que votre domestique de rester auprès de vous Ojou-Sama.


- Mais nous sommes entre amies aujourd’hui, Maho-Tan.


- Cela n’a pas d’importance.


Regardant Maho avec un air curieux sur le visage, je le demandais pourquoi voulait-elle jouer à sa point son rôle aujourd'hui, de plus si elle avait quartier libre ce soir. Mais mes questionnement ne durèrent pas longtemps après la réplique de plus appréciables de la Présidente.


-Tu sens l’alcool, qu’as-tu bu pour être si vite … primitive ?


Prenant un air vexé, je m'installais dans le fauteuil prêt d'elle. Croisant les bras avec un air de plus sérieux, je déclarais le plus simplement au monde:


-Rien qui puisse te plaire.


Sachant que ma réplique serait surement peu appréciée, je lui lançais un regard enjoué en déclarant.


-Sois pas si sérieuse, chère Présidente. On est là pour s'amuser aujourd'hui.


Puis, constatant que Maho faisait toujours office de poteau muet, je me tournais vers elle pour lui demander innocemment:


-Pourquoi tu ne profites pas de cette soirée si tu le peux, Maho-San?


On dirait que l'alcool dans le sang n'arrange pas la chose quant à la façon de s'exprimer avec raffinité.




  
_________________


Revenir en haut
Haruka Okugi
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2010
Messages: 130
Localisation: Bâtiment de la présidence
Féminin Balance (23sep-22oct) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 8 Mar - 16:19 (2011)    Sujet du message: Sortie : L'orgasmic Suite Répondre en citant


- Rien qui puisse te plaire.

Rien qui puisse me plaire ? était-ce donc une manière de me parler ? Avant que je ne puisse réagir sur sa réplique des plus déplacées, elle continua à parler.

- Sois pas si sérieuse, chère Présidente. On est là pour s'amuser aujourd'hui.

-Pourquoi tu ne profites pas de cette soirée si tu le peux, Maho-San?

Se retournant vers Maho qui avait l’air de ne pas vouloir nous laisser, Ai lui demanda cela sans gêne. Voulait-elle s’en débarrasser ? Sans plus attendre, Maho se leva et se pencha respectueusement devant nous. Avant de nous quitter elle déclara d’une voix faussement contente :

- Je ne pensais pas que cela vous déplairait que je profite de ce moment en compagnie de la Présidente, Nanasaki-San. Je vais disposer.

Ca y, elle l’avait vexée. Maho donnant geste à ses paroles, quitta la pièce en me laissant seule avec Ai. La regardant partir en affichant un air jaune, je lui faisais signe de la main en même temps. Me retournant vers Ai qui avait toujours son air entre grognon et pompette, je lui pris la main en la serrant fortement en affichant une mine effrayante.

- Tu … l’as vexée.

Soupirant de lassitude, je m’enfonçai à mon tour dans mon fauteuil avant de continuer à parler.

- Maho-Tan est une personne spécial et intentionnée, elle est à mes petits soins depuis qu’elle fait partie de mes domestiques. Elle fait un peu partie de la famille à présente je pense. Ses parents sont décédés l’année dernière en la laissant seule avec ses frères cadets. Ceux-ci on été transféré dans un établissement privé au centre d’Okinawa. Elle s’est donc retrouvée seule … Elle n’a plus vraiment de famille en fait. Alors s’il te plait, évite de lui demander de partir. Elle a horreur de se retrouver seule et encore plus se faire éjecter de la sorte.

Prenant mon verre qui était sur la table, je le fini d’une traite avant de me lever. M’avançant vers la porte, je me retournais cependant en affichant un petit sourire.

- On va danser aussi ?

_________________

❤ Love is a name, sex is a game. Forget the name and play the game. ❤


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Ai Nanasaki
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2010
Messages: 130
Localisation: Nul part et en même temps partout
Féminin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 8 Mar - 22:20 (2011)    Sujet du message: Sortie : L'orgasmic Suite Répondre en citant

Regardant avec incompréhension Maho, je n'avais pas saisi le sens de sa phrase. Mais Haruka arriva rapidement pour me l'expliquer avec douceur en me serrant la main avec force avec une mine de moins amicale sur le visage.


-Tu … l’as vexée.


Ve..xé? Mais pourtant j'ai rien dit. J'ai juste demandé pourquoi elle ne profitais pas de la soirée. Encore une gaffe. Déglutissant, j'attendis la suite de ses paroles sans bouger.


-Maho-Tan est une personne spécial et intentionnée, elle est à mes petits soins depuis qu’elle fait partie de mes domestiques. Elle fait un peu partie de la famille à présente je pense. Ses parents sont décédés l’année dernière en la laissant seule avec ses frères cadets. Ceux-ci on été transféré dans un établissement privé au centre d’Okinawa. Elle s’est donc retrouvée seule … Elle n’a plus vraiment de famille en fait. Alors s’il te plait, évite de lui demander de partir. Elle a horreur de se retrouver seule et encore plus se faire éjecter de la sorte.


Ses paroles enfin arrivées à mon cerveau. Je la regardais bêtement jusqu'à ce qu'elle se lève et avance vers la sortie. En se retournant tout de même pour me proposer d'aller danser avec. Restant un moment sans bouger juste à la fixer, je déclarais d'une voix sombre.


-Je ne savais pas, et je ne voulais pas la vexer non plus... Je ferai attention la prochaine fois.


Puis me relevant avec une mine noire sur le visage, j'avançais vers elle tout en prenant soin de marcher droit. On dirait que ce genre de situation dessaoule rapidement. Arrivée jusqu'à la Présidente, je lui attrapais la main et la trainais dans le couloir.


-C'est rare que tu t'inquiètes ainsi pour quelqu'un, Haruka.


L'entrainant sur la piste de danse, je la collais directement à moi. Tout en restant parmi la foule, je me laissait entrainer par la musique tout en accentuant mes mouvements par des gestes assez signifiant. Après tout parcourir les formes généreuses de sa tendre Présidente, c'était une pure partie de plaisir. Surtout si on savait qu'elle n'était habillée que d'un tissus noir facile à enlevé. Facile? Oh oui, ce fut testé un peu plus tôt dans la journée. Affichant un sourire coquin en me rappelant la scène, je déposais mes mains sur ses fesses tout en lui soufflant à l'oreille.


-Tu veux que je te raconte une histoire plus raffinée?
_________________


Revenir en haut
Haruka Okugi
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2010
Messages: 130
Localisation: Bâtiment de la présidence
Féminin Balance (23sep-22oct) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 10 Mar - 20:33 (2011)    Sujet du message: Sortie : L'orgasmic Suite Répondre en citant


-Tu veux que je te raconte une histoire plus raffinée?

Collant mon corps au sien sur le son effréné de la piste de danse, je m’amusais à me caresser à son corps sensuellement, la faisait envie par la même occasion. Me mettant face à elle, mes bras entouraient ses épaules tandis que mes lèvres se rapprochaient de plus en plus des siennes. Après un doux baiser, je collais ma bouche à mes lèvres pour lui murmurer :

- Emmène-moi ou tu voudras, fais moi ce que tu veux, je suis à toi …

Lui prenant la main en la faisant quitter la piste de danse en même temps que moi, je cherchais des yeux le parton de la boite de nuit. Voyant celui-ci, je criais son nom jusqu’à ce qu’il arrive vers moi avec un grand sourire aux lèvres.

- Haruka-Sama aurais-tu besoin de moi ?

Comme à son habitude, il se dandinait en souriant telle une jeune demoiselle.

- J’aimerai avoir une chambre, celle que je prends d’habitude.

Faisant un « O » de sa bouche, il me fit un clin d’œil avant de me demander de le suivre. Dépassant les gens, il ne fallut pas longtemps pour que nous arrivions dans un couloir ou peu de gens se trouvait, agitant les clés devant mes yeux, il ouvrit ma porte et invita Ai à y rentrer. Ce qu’elle fit de suite. Sans comprend le pourquoi ni le comment, il ferma directement la porte derrière elle en la laissant seule à l’intérieur. Me retrouvant devant le bel homme colossal, celui-ci se pencha vers moi pour venir me chuchoter quelques mots à l’oreille.

- J’ai des réserves de ceci et cela dans le tiroir gauche de la table de nuit.

Ouvrant la porte avant de s’en aller, il me laissa avec un drôle d’impression. Qu’appelait-il ceci ou cela ? Entrant sans plus attendre, je passais devant Ai en m’excusant en joignant mes mains.

- Gomen’ il voulait savoir quand on quitterait la chambre.

Avançant dans la chambre, je pris mes aises comme à mon habitude, ôtant ma robe, dégrafant mon soutien en laissant seule mon string recouvrir mon corps je me laissai tomber sur le lit en soupirant lourdement. Tournant la tête vers la droite, je regardais de la chambre les gens s’amuser sur la piste de danse. Les verres étaient tintés de manière à ce qu’on ne puisse voir que l’intérieur de la chambre et non inversement. Me retournant vers Ai qui n’avait toujours pas l’air consciente d’où elle se trouvait.

- Ai-Chan ? N’était-ce pas toi qui voulais me raconter une histoire plus raffinée ? Ou … préfères-tu que je te fasse la lecture cette fois-ci ?

_________________

❤ Love is a name, sex is a game. Forget the name and play the game. ❤


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Ai Nanasaki
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2010
Messages: 130
Localisation: Nul part et en même temps partout
Féminin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 11 Mar - 12:50 (2011)    Sujet du message: Sortie : L'orgasmic Suite Répondre en citant



-Emmène-moi ou tu voudras, fais moi ce que tu veux, je suis à toi …


Avant que je puisse assimiler ses mots, elle me tira avec elle en dehors de la piste de danse. Interpellant le patron qui se trouvait non-loin de nous, elle lui demanda de nous libérer une chambre. La réaction de l'homme ne tarda pas et il nous amena devant la chambre souhaitée. Ayant l'habitude d'y passer assez souvent quand nous venions dans cette boite de nuit, je n'attendis pas pour rentrer. Mais ce dont je m'attendais pas, c'est que la porte se referme derrière moi. Pour seule réaction, je me retournais lentement en affichant une mine surprise.


-Mais qu'est ce que...


Avant que je puisse faire ne serait ce qu'un geste, Haruka rentre dans la chambre refermant la porte derrière elle et s'excusant du drôle de comportement qu'eut l'homme il y a quelques secondes.


-Gomen’ il voulait savoir quand on quitterait la chambre.


'Surement pas de si tôt' voulus-je dire, mais avant que je ne sorte quoi que ce soit comme remarque, Haruka se déshabilla à une vitesse éclair et s'installa sur le lit. La détaillant un moment, je me tournais vers la direction qu'elle fixais. Me rendant un peu mieux compte de l'endroit où je me trouvais, j'avais mon regard rivé sur la piste de danse. Je savais pertinemment que les gens de l'autre coté ne pouvaient nous voir, mais à chaque fois j'avais une drôle d'impression qu'on nous fixe. Heureusement qu'avec le temps, l'habitude a supprimé ce mal aise.


-Ai-Chan ? N’était-ce pas toi qui voulais me raconter une histoire plus raffinée ? Ou … préfères-tu que je te fasse la lecture cette fois-ci ?


Tournant mon attention vers celle qui m'interpella, un sourire se peignit doucement sur mes lèvres. M'approchant du lit à pas de fauve, je me mis à califourchon sur la Présidente sans moindre cérémonie. Laissant échapper un petit rire amusé, je me penchais pour lui murmurer à l'oreille:


-Ca dépend quelle genre d'histoire vous voulez me lire, mon coeur.


N'attendant pas sa réponse, une de mes mains prit appui sur le lit, tandis que l'autre parcourait déjà la poitrine se présentant à elle. M'amusant comme un enfant à Noël, je regardais avec satisfaction son téton se dresser après mes touchers et pincements. Ça allait être amusant.

_________________


Revenir en haut
Haruka Okugi
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2010
Messages: 130
Localisation: Bâtiment de la présidence
Féminin Balance (23sep-22oct) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Ven 11 Mar - 16:37 (2011)    Sujet du message: Sortie : L'orgasmic Suite Répondre en citant

-Ca dépend quel genre d'histoire vous voulez me lire, mon cœur.

Sans que je ne lui réponde, Ai commençait déjà son petit manège. Pinçant, jouant avec mon téton se dressant fièrement. Ne voulant pas lui laisser prendre le dessus comme la plus part du temps, je tapais sur sa main pour qu’elle arrête son manège, relevant la tête, on pouvait voir un mélange de surprise et d’incompréhension dans ses yeux. Pauvre enfant. La faisant basculer de manière à ce que je sois au dessus d’elle, je la regardais dans les yeux en affichant un petit sourire coquin.

- N’est ce donc pas à moi de jouer maintenant ?

N’attendant même pas une simple remarque de sa part, je l’embrassai de suite. Déposant mes lèvres pulpeuses sur les siennes, je quémandai l’entrée à celle-ci en léchant et mordillant sa lèvre inférieure. Il ne fallut pas longtemps pour que ma demande soit acceptée, c’est ainsi que nos langues commencèrent une danse langoureuse l’une avec l’autre. Pendant ce temps, mes mains commençaient déjà à déboutonner son chemisier. Râlant tout en essayant d’éclater les boutons, je fini par lâcher les lèvres de mon amour pour la regarder de haut en affichant mon mécontentement.

- Tu l’as fait exprès de mettre une chemise n’est ce pas ? Désolée pour celle-ci …

Mettant mes mains sur les plis de son chemisier, en un mouvement des plus brutal, j’éclatais tous les boutons tout ne la déchirant par-ci par-là. Sachant que la réaction d’Ai n’allait pas être appréciable, je me dépêchais d’emprisonner une fois de plus ses lèvres. La sentant jouir sous mes baisers, l’une de mes mains s’aventuraient sur son corps fraichement dévoilé tandis que l’autre me servait d’appuis sur le matelas près du visage d’Ai. Détachant le soutien de mon cœur, mes doigts passèrent sur ses seins lui prodiguant des frissons. J’avais cette habitude étrange d’avoir toujours les extrémités de mon corps glaciale, non pas à déplaire la Vice-Présidente. Lâchant ses lèvres pour lui mordiller le coup tout en remontant pour venir sucer son oreille, je m’amusais un court instant dessus. Murmurant quelques mots qui la firent rougir, je continuais mon petit manège jusqu’à ce que mon corps demande plus, toujours plus.

Descendant ma main sur son basin, je déboutonnais le bouton de son jean avant de le faire glisser à l’aide de ma jambe. Laissant ma main se balader sur le tissu cachant son intimité, je caressais ses cuises tout en faisant bien attention à effleurer son intimité de la paume de ma main. Ma bouche pendant ce temps, s’amusais à mordiller ses tétons eux aussi dresser par l’excitation tandis que son corps se courbait à chaque fois que ma langue passait sur ces petits bouts de chairs.

_________________

❤ Love is a name, sex is a game. Forget the name and play the game. ❤


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:19 (2018)    Sujet du message: Sortie : L'orgasmic Suite

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Académie Okugi Rpg Index du Forum -> Village d'Okugi -> Village Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com